Startup de la semaine : Cleverdoc

Cette semaine, c’est Alexis, cofondateur de Cleverdoc, startup incubée à IONIS 361 Lille qui nous livre son bilan de 2018 et ses aspirations pour 2019 !

Sébastien à gauche et Alexis à droite

Peux-tu nous présenter ta startup ?

Cleverdoc est une startup qui propose une plateforme de création de projets d’intelligence artificielle pour l’analyse d’image automatisée. Nous sommes 2 a avoir créé cette startup : Sébastien qui est data scientist issu d’Epitech et moi qui suis médecin radiologue. Nous mettons à profit la complémentarité de nos profils pour utiliser la puissance des réseaux de neurones dans l’analyse d’image automatisée, par exemple en imagerie médicale.

Quel est ton moment clé de l’année passée ?

L’entrée en incubation chez IONIS 361 qui nous a permis de passer du stade de l’idée à un projet d’entreprise doté d’une réelle dynamique. Nous sommes parvenus à nous structurer, nous entourer de personnes qui nous ont conseillé et nous avons appris à déléguer ce que nous maîtrisions moins pour nous concentrer sur l’essentiel, le développement du produit. Cette avance groupée nous permet d’être agiles et c’est l’idée que je me fais de la startup.

Quels sont les vœux de ta startup pour 2019 ?

Nos vœux sont d’atteindre les objectifs qu’on s’est fixés : accélérer la conquête de nouveaux clients, finaliser les levées de fonds programmées pour compléter l’équipe et ainsi concrétiser la vision établie avec Sébastien. Et surtout toujours prendre du plaisir à travailler pour Cleverdoc et continuer à faire des rencontres, ce qui nous booste !

L’algorithme Cleverdoc à l’œuvre en train d’indiquer une rupture du ligament croisé.

Quelles sont tes bonnes résolutions ?

Mieux gérer notre temps, moins subir le calendrier, apprendre à trancher et décider plus efficacement en allant chercher où il faut les informations pertinentes.

Le plus gros challenge que tu auras à relever cette année ?

Le plus gros défi va être d’industrialiser le développement de notre plateforme pour qu’elle puisse être utilisée par un maximum de clients. L’important pour nous est de rester à l’écoute de nos clients pour répondre de manière la plus concrète à leurs demandes, tout en gérant l’arrivée de nouvelles recrues dans l’équipe.

Ta plus belle réussite de 2018 ? Celle que tu espères en 2019 ?

Je pense que ça a été le congrès e-HealthWorld Monaco en avril 2018 où nous avons pu pitcher pour la première fois devant une assemblée d’investisseurs et être repérés par le comité de sélection qui nous a décerné un prix lors de cette soirée. C’était un cadre propice pour échanger avec des startupers plus expérimentés et cela permet de s’entraîner à l’exercice du pitch en public, pas évident mais obligé dans l’aventure de création d’une startup.

Notre plus belle réussite en 2019 serait de voir Cleverdoc utilisé par un maximum d’utilisateurs dans tous les domaines de l’analyse d’image et que nous prenions toujours autant de plaisir à échanger avec les personnes qui nous accompagnent ainsi que les utilisateurs.