Objectif sortie de crise

Dans quelques jours, la France quittera progressivement le confinement pour reprendre ses activités. Bien que se profile une reprise modérée, il est essentiel pour une entreprise de prévoir la sortie de crise afin de relancer son activité dès que possible dans les meilleures conditions qu’il soit.

 

Protéger ses salariés

Le retour au bureau, ne sera pas aussi simple « qu’avant ». Toute entreprise doit se conformer au protocole national assurant la santé et la sécurité des salariés. S’il est important de reprendre du service, il est également important de prendre en compte les situations et contraintes personnelles de ses salariés afin de les protéger tout en proposant des solutions adaptées aux employés bloqués à la maison pour garder leurs enfants par exemple.

Après presque deux mois loin des yeux, il est essentiel de maintenir (ou, dans le pire des cas, recréer) une cohésion entre les salariés. En effet, les réunions virtuelles laissent peu de place à des échanges plus personnels. Il est pourtant essentiel du créer du lien entre ses équipes. Avec le retour d’une partie des équipes en présentiel, il est important de ne pas faire de différenciation en continuant visioconférences.

Les mois à venir restent imprévisibles, il n’est toutefois pas exclu de pouvoir très prochainement se réunir. Vous pouvez, dès à présent, organiser des séminaires, en France, ou même de façon virtuelle grâce aux nouveaux outils déployés durant cette période de confinement.

 

Communiquer

Bien qu’il y est des zones de flou, cette période incertaine ne doit pas pousser les entreprises à faire de la rétention d’informations. Il est essentiel d’être transparent avec ses salariés afin qu’eux même puisse s’organiser et être productif.
En réalité, les impliquer dans l’organisation de la sortie de crise peut être un excellent moyen de récupérer de bonnes idées à mettre en place, au plus près du terrain !

La communication interne et tout autant essentielle que la communication externe. Vous allez pouvoir recommencer à livrer vos clients ? Vous allez pouvoir recommencer à vous approvisionner chez vos fournisseurs ? Vos consommateurs vont pouvoir compter sur vous « comme avant » ? Informez-les !

Plus vous anticiper, moins les délais seront importants et plus tôt votre activité pourra repartir.

 

La reprise commerciale

Faire le bilan

Venons-en au cœur du business, la partie financière.

Tout d’abord, il est essentiel de regarder en face l’ampleur des dégâts causés par la crise en dressant un bilan financier de cette période.
Bien que l’exercice soit douloureux, n’oubliez pas de tenir compte des reports de charges, des aides proposées par l’Etat et les régions pour sauver votre trésorerie. (vous les trouverez dans cet article)

Nous allons sortir de la période de confinement, cependant, l’avenir est plus incertain que jamais. Afin d’essayer de prévoir l’imprévisible, il est important de dresser trois scenarii possibles :

  • un optimiste avec une sortie de crise et un retour à la normale dès cet été,
  • un neutre en prenant comme base cet automne,
  • un pessimiste en se basant sur une sortie de crise en 2021.

Développer de nouveaux projets

Durant cette période de confinement, vous avez peut-être réorganisé votre activité, voir pivoté. Encore une fois, il est important de faire un bilan de ce qui a été fait. Vous devez également décider quelles activités doivent continuer et celles qui doivent s’arrêter. En fonction de cela, la charge de travail sera réorganisée, ce qui impactera également vos salariés.

Profitez de cette période pour relire les projets trainant sur un bout de papier et que vous n’avez jamais eu le temps de mettre en place. Définissez une feuille de route après avoir analyser ces projets dormants. C’est peut-être le bon moment pour les lancer !

Trouver des financements

Bien entendu, ces projets nécessiteront des financements. Les aides financières misent en place durant la crise ont beaucoup fait parler d’elles. Résultat, on a peu vu les appels à projets et différents concours. Mais ces derniers ne sont pas en arrêt pour autant. Renseignez-vous et commencer dès à présent les démarches, ce qui vous fera gagner un temps précieux par la suite. (trouver les appels à projets)

Garder le contact

Cette période difficile a l’avantage d’avoir mis en valeur de belles choses, notamment les principes de solidarité et d’entraide. N’hésitez pas à garder le contact avec vos clients et fournisseurs, simplement pour prendre de leurs nouvelles, sans forcément parler business et offres commerciales. Ces échanges vous permettront de renforcer les liens pour un avenir plus serein.

Cette préparation à la sortie de crise vous permettra de parer à toute éventualité et de faire face au futurs challenges qui se présenteront à vous avec assurance et confiance.